mee-young arkim

accueil installations dessins biographie texte contact


Dessin

En oscillant entre le figuratif (oiseaux morts, parties d’insectes, plantes, anatomies…) et le non-figuratif (taches imbibées d’encre, lignes, lignes isohypses, toiles et filets, lettres, chiffres et signes…), je travaille essentiellement à l’encre sur papier.

J’intègre souvent la série de dessins, qui se rattachent les uns aux autres dans des configurations murales, conçue de façon méticuleuse. Je dispose des feuilles de dimensions variées, tantôt selon des thèmes, tantôt pour obtenir une nouvelle forme linéaire ou une nouvelle composition par rapport aux lieux.

Installation

Les dessins sont constamment accompagnés de mes installations éphémères. Associant les dessins, objets créés et trouvés, plantes, poudres de charbon de bois…, je crée une scène rituelle qui emprunte aux formes des arts déco comme au décor théâtral, architecture intérieure, maquettes, mise en rangements en vitrine, arrangements de fleurs, calligraphies, cartes… Ces gestes d’arrangement d’espaces deviennent des signes de ‘politesse’, de respect, d’hommages aux êtres fragiles et éphémères.

Soucieuse des relations entre l’Homme et son environnement, intéressée par la communion entre l’Homme et l’Univers, il y a du politique et de l’écologique dans mon travail. Pourtant ce n’est pas mon objectif. Je veux parler de vie et de mort, la vulnérabilité de toutes choses. Les scènes sereines accompagnant l’anxiété deviennent enfin rituels de la mort.


2016